Prébroyeurs

Broyeurs birotors

  • Rotors à rotation lente et asynchrone. Arbres porte-couteaux de longueur variable
  • Chaque arbre est équipé d’un engrenage planétaire et d'un servomoteur hydraulique
  • Marche réversible à commande électronique (SPS)
  • Système de broyage à l'aide de couteaux et de contre-couteaux soudés et vissés
  • Version stationnaire (électro-hydraulique), équipée d'unités d’entraînement séparées ; ou version mobile (diesel-hydraulique)

Comment ça fonctionne

La particularité des broyeurs birotors de conception et fabrication AMB est la marche réversible à commande électronique des arbres. Ces derniers sont entraînés séparément. En marche à vide ou une fois la charge maximale atteinte, soit un seul arbre soit les deux à la fois changent de sens de rotation et se mettent à tourner en sens inverse.

Les arbres porte-couteaux et porte-contre-couteaux sont équipés d’un engrenage planétaire et d’un servomoteur hydraulique. Le dispositif d’entraînement est relié à une unité de commande programmable (SPS) permettant de présélectionner divers programmes de commande afin d’optimiser le rendement de la machine en mode automatique et de l’adapter à la nature des déchets.

Les couteaux et contre-couteaux sont fixés dans des douilles. En cas d’usage d’un contre-peigne fixe, le broyage s’effectue en marche normale du côté du contre-peigne. En marche réversible, le broyage se fait du côté des peignes collatéraux.

En travaillant avec un peigne rotatif, les rotors tournent dans deux sens opposés, mais à des vitesses de rotation différentes. Le rotor le plus lent prend ainsi en charge la fonction du contre-peigne. En marche réversible, le broyage s’effectue du côté des peignes collatéraux.

Les encombrants massifs qui risquent de bloquer la machine peuvent être dégagés d’une façon quasi-automatique grâce à la trappe latérale de maintenance.